0

Attijariwafa bank: Un upside de 17,3% à saisir selon les analystes d’Upline Securities

 

AttijaraWB

A l’image des résultats semestriels, le Groupe Attijariwafa bank parvient à clôturer l’exercice 2015 sur une amélioration de son bénéfice net et ce, en dépit d’une baisse de sa profitabilité.  En effet, le bras bancaire de la SNI affiche des résultats opérationnels positifs démontrant encore une fois que le Groupe dispose de fondamentaux solides qui lui permettent de surpasser les difficultés engendrées par une conjoncture défavorable.

Les analystes d’Upline Securities dans un flash sur les résultats 2015 d’ATWB expliquent que la politique proactive de la banque en matière de gestion du risque, une structure de plus en plus diversifiée de ses revenues et une stratégie de croissance externe rentable. Dans ce sens, la santé financière du groupe affiche une rentabilité financière (12,4 %) en-dessus de la moyenne du secteur (10 %) et du coût du capital (8,9%), un ratio cours/bénéfices (PE) attractif (15,3x) par rapport à son secteur (17,2x) et au marché (20,3x), outre la liquidité importante du titre, justifiée par son poids dans l’indice. « Quoiqu’en légère amélioration, les crédits bancaires n’arrivent toujours pas à reprendre leur rythme de croissance », estiment les analystes. En effet, le secteur bancaire continue de pâtir de la baisse de la demande de crédit notamment celle émanant des entreprises à cause d’une conjoncture difficile de quelques secteurs névralgiques de l’économie marocaine (immobilier, raffinage, tourisme…etc). Cette situation semble se poursuivre et ce, compte tenu du ralentissement prévu de la croissance économique du Maroc en 2016 (un taux de croissance prévisionnel de 1,3 % selon le HCP, contre 4,4 % en 2015). Pour y remédier, la banque devrait faire de l’efficacité opérationnelle et de la maîtrise du risque ses chevaux de bataille pour maintenir sa croissance.

Source : Bourse de Casablanca
Source : Bourse de Casablanca

Parallèlement, l’Afrique continue de représenter un relais de croissance stratégique pour le Groupe. En témoigne, l’augmentation de sa participation dans deux de ses principales filiales africaines, à savoir la Société Ivoirienne des Banques (Côte d’Ivoire) et CBAO (Sénégal). Attijariwafa bank vient de renforcer son assise financière via l’émission d’un emprunt obligataire de 1 milliard DH et compte émettre un autre d’un montant similaire en 2016. Outre le renforcement des ratios réglementaires, la banque vise à travers ces opérations de se doter des moyens nécessaires pour financer son développement aussi bien domestique qu’international.

Sur un autre registre et étant déjà familiarisé avec les produits bancaires participatifs via sa filiale Dar Assafa, le Groupe compte capitaliser sur l’expérience de cette dernière pour tirer profit du développement en cours des activités des banques participatives au Maroc en peaufinant son offre de produit et en l’adaptant aux attentes des clients cibles. La banque vient d’ailleurs de signer un protocole d’accord avec la Société International de Commerce et de Finance Islamique (ITFC) pour soutenir Dar Assafa et lui apporter la technicité et l’expertise nécessaires au développement de son activité dans le monde de la finance Islamique.

En se basant sur la méthode des RN Distribuables et sur la méthode EVA, les analystes d’Upline Securities aboutissent à un cours cible de 391 dirhams, soit un upside de 17,3 % par rapport à son cours en bourse au 14/03/2016, et recommande d’ »acheter » le titre.

http://www.challenge.ma/

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.