0

La banque participative nigériane Jaiz Bank réalise un bénéfice net en fort repli du fait d’une hausse des charges opérationnelles

Idriss Linge

(Agence Ecofin) – La finance islamique a beau être une activité peu spéculative, l’année 2016 aura été assez difficile pour la Jaiz Bank, une institution qui appartient à cette branche du système financier. Malgré une solide progression de son revenu de placement des produits financiers participatifs, à 5,29 milliards de nairas, son résultat net s’est achevé à 311,27 millions de nairas, contre 910,2 millions l’année précédente.

Cette performance mitigée est à mettre à l’actif d’un repli net de ses revenus de placement sur les obligations islamiques. Plombé par un manque de revenus sur le trading de ces titres obligataires islamiques, la banque aura généré sur ce segment, un chiffre d’affaires de seulement 189 millions de nairas en 2016, contre 890 millions de nairas en 2015.

Par ailleurs, malgré une maîtrise de certaines de ses charges, ses autres dépenses qui couvrent la publicité, les frais d’administration, les charges locatives, et d’autres dépenses, ont grimpé de plus d’une milliard de nairas sur la période de référence. Jaiz Bank est arrivée sur le Nigeria Stock Exchange, il y a quelque peu.

http://www.agenceecofin.com/

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *