0

Face à l’islamophobie, de la fierté et de la dignité

Rokhaya Diallo

La fabrique à ressentiments marche à plein régime. Encore une fois, je ne suis pas certaine que l’on se rende vraiment compte de la frustration croissante vécue par une partie de nos concitoyens. Les susceptibilités sont grandes, mais si les musulmans ne se retrouvaient pas constamment propulsés sur le devant de la scène et ce, de manière négative, on n’observerait pas, en retour, cette extrême sensibilité.

Un contexte inévitablement tendu

A partir du moment où la majorité des propos sur l’islam flirte avec un racisme qui ne dit pas son nom, pas étonnant que le second voire le troisième degré ait du mal à passer chez certains. La réalité est celle-ci: nous sommes dans un contexte tendu où la moindre critique, remarque ironique ou simple plaisanterie fait écho à des insultes plus graves ou des lois que beaucoup jugent discriminantes.

Au final, ainsi que l’explique très bien l’écrivain Amin Maalouf , lorsqu’on ressent autant de mépris pour sa culture comme pour sa religion, on n’éprouve qu’une seule envie, celle de les étreindre encore davantage. C’est autant un réflexe de fierté que de dignité.

Respecter une identité complexe

Aujourd’hui, lorsque de jeunes franco-algériens brandissent le drapeau de l’Algérie en cas de victoire des Fennecs, l’équipe nationale, ce n’est qu’une manière, pour eux, d’exprimer leur amour-propre. A leurs yeux, la réputation de ce pays est trop souvent entaillée. Ils sont français, musulmans mais également algériens et ils entendent légitimement que l’on respecte cette identité complexe. Le problème, c’est qu’à dénigrer régulièrement les deux derniers pans de leur personnalité, on les incite d’autant plus à s’en réclamer.

L’hostilité d’une partie des citoyens contre une autre pousse au repli. Les gens se rattachent aux traditions, à leur quartier et leur entourage proche… Un petit univers où ils sont identifiés positivement, où ils ont un rôle et un statut. En quelque sorte, à l’abri d’une société où ils se sentent inexorablement rejetés en bas de l’échelle sociale.

http://www.newsring.fr/

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.