0

Islam en France : à Marseille, le faible nombre de mosquées pose problème

REPLAY / TÉMOIGNAGE – Le vice-président du Conseil régional du culte musulman de PACA, Abderrahmane Ghoul, déplore l’insalubrité de nombreuses salles de prière.

Crédit Image : MICHEL GANGNE / AFP Crédit Média : Etienne Baudu

 

Islam en France : à Marseille, le faible nombre de mosquées pose problème

En demandant la multiplication par deux du nombre de mosquées en France, Dalil Boubakeur a déclenché une vive polémique. Florian Philippot estime, par exemple, que les 2.200 mosquées existantes sont suffisantes, ajoutant que « 100% des lieux de radicalisation sont des mosquées ». À Marseille, où les musulmans représentent un quart de la population totale (200.000 personnes), le problème des salles de prières se pose.
Avec 68 salles ouvertes, dont un grand nombre sont insalubres, le manque est criant. « Nous avons des salles de prière qui ne répondent pas aux normes de sécurité, déplore Abderrahmane Ghoul, le vice-président du Conseil régional du culte musulman de PACA. Des gens prient dans la rue. Sur les 60 salles qui existent, seules trois sont aux normes et certaines sont même frappées par des ordres de fermeture. Dieu merci, la municipalité et les autorités ferment un peu les yeux mais ça ne peut pas durer« .
Deux salles, dont une en centre-ville, ont fermé en mars pour des raisons de sécurité. En plus du nombre, le financement des mosquées pose lui aussi problème. « Il y a des ressources, avance Abderrahmane Ghoul. La viande halal, par exemple. Les grandes boucheries paient une taxe. Avec elle, on peut avancer de grands projets« . Reste à mettre sur pied une organisation qui permettrait la mise en route et le suivi de ces projets.

http://www.rtl.fr/

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.