0

La Défense : quand l’imam fait visiter la mosquée au rabbin

Yann Foreix

Zoom

 

« Alors qui n’est jamais entré dans une mosquée ? » Trois, puis quatre doigts se lèvent. Mohamed El Madani, administrateur de la mosquée de Puteaux, dans le quartier de La Défense (Hauts-de-Seine), est gêné : «On aimerait vous accueillir dans de meilleures conditions que sous ce chapiteau froid mais notre mosquée est en travaux».

En face de lui, Stephen Berkowitz, le rabbin du 15ème arrondissement de Paris, et une dizaine de personnes de la communauté juive française. Juifs et Musulmans se rencontrent lors de cette journée porte ouverte particulière sur l’invitation de l’AJMF, l’Amitié Judéo-Musulmane de France.

« Donc, il faut enlever ses chaussures ? C’est ça ? » Joignant le geste à la parole, une des visiteuses se déchausse et pénètre dans l’édifice religieux. « J’en rêvais depuis si longtemps, s’exclame Christine, membre de la communauté juive. Quand je rencontrais un musulman avec sa grande robe et sa grande barbe, je ne savais pas comment le regarder. Aujourd’hui, je peux le regarder droit dans les yeux et dialoguer avec lui ».

Autour d’un thé à la menthe, les deux groupes échangent et la discussion se fait plus animée. « Il s’agit de se connaître, de se comprendre… », lance un participant. Pourtant, malgré la bonne humeur, les débats divisent. « Quand on entend parler en arabe, on est surpris, admet Marc Konczaty, président du Mouvement juif libéral de France. On se dit : pourquoi ces gens qui sont Français ne parlent-ils pas français ? » Un membre de la mosquée de Puteaux lui répond : « On a besoin que nos enfants parlent arabe pour qu’ils n’oublient pas leurs traditions. »

Le Parisien.fr a assisté à la rencontre.

http://www.leparisien.fr/

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.