0

La filière « halal » en expansion en France

La Rédaction

La consommation des produits halal est en expansion en France qui compte quelque cinq millions de Musulmans, à en croire une enquête rendue publique par le cabinet de conseil Insights Symphony IRI Group.

Selon l’étude, le chiffre d’affaires des produits halal vendus en magasins a augmenté de 23% sur les douze derniers mois à 140 millions d’euros pour un marché estimé à 5,5 milliards d’euros.Cette tendance haussière concerne notamment la viande et les produits carnésde façon générale, relève-t-on. Les consommateurs de viande halal achètent surtout pendant la période de jeûne des Musulmans et la semaine précédant le mois du ramadhan, a indiqué l’étude.

« Durant cette période, les ventes hebdomadaires de produits halal augmentent de 60% par rapport aux autres semaines de l’année. Les ventes sont nettement plus élevées sur les deux premières semaines » du mois du jeûne, selon les résultats de l’enquête. La région parisienne représente 32% de la consommation de produits halal pour un peu moins de 36% de la population étrangère, originaire de Turquie, Algérie, Maroc ou Tunisie, ajoute l’étude.

Rayon de la viande « Halal » au supermarché.

Selon le dernier numéro de la revue mensuelle Capital, le marché des produits halal pèse 6 milliards d’euros et progresse de 10 % par an. Ce marché aurait quasiment doublé en cinq ans, avait révélé une étude récente du cabinet de Conseil Solis, spécialisée dans le « marketing ethnique ». Actuellement, il n’existe pas en France une norme unique désignant le label « halal », une mission pourtant dévolue au Conseil français du culte musulman (CFCM) à sa création en 2003. Pour l’heure, seules les mosquées de Paris, Lyon et Evry délivrent des cartes de sacrificateurs, mais ce sont ensuite une multitude d’organismes, qui effectuent des contrôles, notamment dans les abattoirs.

Dans une récente déclaration à la presse, le président du CFCM, Mohammed Moussaoui, avait annoncé l’élaboration, d’ici la fin de l’année, d’une « charte »

devant gérer la filière halal, notamment sur le plan juridique. Pour l’association AVS (A Votre Service), qui s’occupe de la certification halal tant au niveau des abattoirs que des boucheries, la traçabilité permet d’améliorer la qualité, le service et l’efficacité globale d’une entreprise. Elle débute de l’abattage des animaux et se conclue soit en boucherie et restaurant par un contrôle quotidien ou dès le conditionnement du produit destiné au libre service.

http://www.donnetonavis.fr/

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *