0

La première école privée musulmane ouvre à Nanterre

Florence Hubin

Ecole musulmane Nanterre

La première école privée de confession musulmane du département devrait ouvrir en septembre 2015 à Nanterre. Un projet de l’association Orientation répond à une demande locale des familles. «Pour vingt places en courspréparatoire (CP), nous avons eu cinquante demandes, et une quarantaine pour les classes de CE1 et CE2», assure Rachid Abdouni, président de l’association Orientation.

Un autre projet est en gestation à Nanterre, porté par le collectif Ideal, qui propose pour l’instant des activités extrascolaires.

En construction au 227, boulevard Georges-Clemenceau, le bâtiment comprend une mosquée et des locaux d’enseignement, qui seront partiellement achevés pour la rentrée scolaire. «Huit classes sur vingt seront livrées. Elles accueilleront vingt enfants par niveau du CP à la 5ème», indique Rachid Abdouni, ajoutant «80% des places sont réservées aux Nanterriens». La scolarité est payante et s’élève à 2 000 € par an, sans la restauration. L’établissement proposera des plateaux-repas payants, avec des produits biologiques et de la viande halal, pour ceux qui ne pourront pas rentrer chez eux le midi.

Cet institut s’appuie sur l’expérience de l’association, rappellent le président et le responsable de l’équipe pédagogique, Sabar Kabbouchi : «Orientation propose du soutien scolaire et l’apprentissage de l’arabe depuis vingt ans à Nanterre». «L’an dernier, un questionnaire a été remis à une centaine de familles pour cerner leurs attentes», précisent-ils, «Elles souhaitaient une école qui proposait les mêmes enseignements que dans le public, avec l’enseignement de la langue arabe et l’éveil à la religion». Envisagé comme facultatif, l’enseignement religieux (1 h 30 hebdomadaire) sera finalement dispensé à tous les élèves, «car toutes les familles en ont fait la demande».

L’équipe pédagogique est déjà recrutée : «Ce sont des professeurs issus d’établissements publics, l’un d’entre eux enseignait à l’université de Nanterre», souligne Sabar Kabouchi. Les élèves auront cours de 9 heures à 16 h 30 du lundi au jeudi et le vendredi matin uniquement, avec des activités ou de l’aide au devoir après la classe. Les enseignants sont formés aux pédagogies alternatives (Freynet et Montessori) pour favoriser une approche plus individualisée des élèves, soulignent les dirigeants. Mais les matières enseignées respecteront les programmes de l’Education nationale. «Nous serons inspectés et nous avons tout intérêt à l’être», reconnaît Sabar Kabbouchi, puisque l’objectif de l’institut est de signer un contrat avec l’Etat, ce qui lui permettra de bénéficier d’enseignants rémunérés par l’Education nationale. Au bout de cinq ans de fonctionnement, tout établissement «hors contrat» peut en effet solliciter un accord avec l’Etat, sous condition notamment de dispenser les enseignements nécessaires pour passer les examens nationaux.

L’institut a obtenu aujourd’hui pour son ouverture le feu vert du préfet et du maire, et attendant celui du recteur. Interrogé, le très laïc maire de Nanterre n’a pas fait de commentaire. «Il existe en France des écoles privées de confession catholique et de confession juive», constate Patrick Jarry (Gauche citoyenne), «Pourquoi pas musulmane ?»

http://www.leparisien.fr/

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.