0

Lancement de la version arabe des Normes de qualité pour l’évaluation du développement de l’OCDE CAD

Une version en langue arabe des Normes de qualité pour l’évaluation du développement
de l’OCDE CAD est lancée à la suite d’une collaboration entre la Banque Africaine de
Développement (BAFD), la Banque Islamique de Développement (BID), l’Organisation de
Coopération et de Développement Économiques (OCDE), le Réseau du Comité D’aide au
Développement (CAD) sur l’évaluation du développement et le Bureau pour la
Coordination de l’Aide Étrangère (OCFA) des Émirats Arabes Unis (EAU). Les Normes
doivent servir de guide, de motivation et d’inspiration pour améliorer la pratique de
l’évaluation et améliorer l’efficacité des programmes du développement.
Jeddah, Abu Dhabi, Paris, Tunis – 20 Janvier 2012
Une version trilingue (Arabe, Anglais, Français) des Normes de qualité pour l’évaluation du
développement de l’OCDE CAD sera lancée ce dimanche 22 Janvier 2012 pendant un colloque
d’évaluation organisé par la Banque islamique de développement à Jeddah au Royaume de
l’Arabie Saoudite.
Les Normes de qualité pour l’évaluation du développement – qui font partie des Lignes directrices
et ouvrages de référence de l’OCDE CAD – ont été harmonisées à l’échelle internationale et
incluent les critères nécessaires pour évaluer les projets et les programmes du développement.
Les Normes sont une référence principale pour les gouvernements et les agences du
développement dans le monde entier.
La version en langue arabe des Normes de qualité pour l’évaluation du développement s’est
développée grâce aux efforts de collaboratiion des quatre parties : le Bureau pour la
Coordination de l’Aide Extérieure (OCFA) des Émirats Arabes Unis, la Banque islamique de
développement (BID), la Banque africaine de développement (BAFD) et le réseau d’évaluation
du Comité d’Aide au Développement (CAD) de l’OCDE. Les quatre institutions ont reconnu le
besoin d’une traduction en langue arabe afin de contribuer à renforcer l’évaluation dans les pays
arabophones dans le cadre du développement et la réduction de la pauvreté.
Fruit d’un consensus international, les Normes de qualité détaillent les éléments clés qui font la
qualité de chacune des phases d’un processus type d’évaluation, à savoir la définition de la
finalité de l’évaluation, la planification et conception de cette dernière, sa mise en œuvre et
présentation des résultats, et enfin l’examen des leçons à tirer et l’utilisation de ces résultats.
Ces Normes visent à améliorer la qualité des évaluations et in fine, à renforcer leur contribution à
améliorer les résultats du développement.
Le document est disponible gratuitement sur Internet à : http://bit.ly/w3EESf mais également
consultable via : www.oecd.org/dac/evaluationnetwork/documents
M. Mohameden Sidiya, le directeur du département d’évaluation d’opérations, BID a dit, « La
coopération entre l’OCDE CAD, le BAFD, OCFA et le BID a abouti à la production de la version
en langue arabe des standards de qualité du CAD. Ceci rend les normes disponibles pour la première fois en arabe dans le but de soutenir les capacités d’évaluation dans les institutions de
développement et les gouvernements, et encourager l’évaluation par des acteurs de
développement travaillant dans les pays arabophones. Nous, à la BID, sommes très fiers de
cette collaboration fructueuse et attendons avec intérêt de nouvelles initiatives communes avec
nos partenaires pour faire avancer l’efficacité du développement. »
M. Mohamed Manai, chef de Division au Département d’évaluation des opérations de la Banque
africaine de développement, a souligné l’importance des standards trilingues de qualité de
l’évaluation comme plate-forme pour le travail conjoint d’évaluation parmi les agences de
développement multilatérales et bilatérales travaillant dans le monde arabe. Ce travail, qui a
suiivi le glossaire arabe, sera disséminé à toutes les agences pour le développement arabes
avec la collaboration de la banque de développement islamique comme coordinateur du Fonds
Arabe, de l’OCFA et également de l’OCDE. Une telle collaboration sera également soutenue
grâce à un travail commun continu sur les directives et les pratiques arabes d’évaluation auquel
participeront les experts et les chercheurs arabes dans le développement économique et social
pour en faire le « printemps de l’évaluation » dans le monde arabe.
M. Nick York, président du réseau OCDE CAD sur l’évaluation du développement a indiqué,
« Nous sommes satisfait des résultats de ce projet et espérons une collaboration continue avec
le BID, le BAFD, les Émirats Arabes Unis et nos autres partenaires régionaux. Nous avons
constaté que les Normes de qualité du CAD sont un outil efficace pour favoriser une approche
fondée sur des preuves à la coopération pour le développement, et espérons que cette nouvelle
version trilingue facilitera la collaboration entre les partenaires de développement travaillant en
Arabe, Anglais et Français. »
Mme Megan Kennedy-Chouane, analyste dans la Direction de la coopération pour le
développement de l’OCDE a dit, « L’Évaluation est un outil important permettant aux donateurs
et aux Gouvernements de rendre des comptes sur les résultats, de fournir des informations sur
ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas mais aussi pour nous apprendre comment travailler
ensemble pour réaliser de meilleurs résultats de développement. Nous espérons que cette
nouvelle traduction des Normes de qualité sera utilisée par les pays membres de l’OCDE, ainsi
que par nos partenaires régionaux, pour soutenir le travail sur le développement et la réduction
de pauvreté dans les pays arabophones. »
M. Sultan Mohamed Al Shamsi, directeur exécutif de d’OCFA a dit que « Mettre ce document de
référence à disposition en arabe sera d’une grande valeur pour ceux qui ont un intérêt dans le
développement dans cette région, et plus spécifiquement pour ceux qui effectuent des
évaluations des projets de développement. Les normes augmentent l’importance de la langue
arabe particulièrement au niveau humanitaire international car les EAU sont l’un des donateurs
principaux dans la région. C’est notre rôle, en tant qu’organisations humanitaires et pour le
développement, de travailler ensemble en fournissant des ressources spécialisées, et pour
transférer cette expertise internationale aux intéressés dans le monde arabe. »
-FIN-

http://www.oecd.org/

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.