1

Le Kenya révise sa législation régissant la finance islamique en vue d’émettre un sukuk

kenya

(Agence Ecofin) – Le Kenya a entamé le réaménagement de sa législation régissant la finance islamique en vue d’émettre un premier sukuk durant l’exercice fiscal 2016-2017, rapporte l’agence Reuters le 17 février, citant le procureur général de la République, Githu Muigai (photo).

«Nous avons ouvert le chantier de la révision de l’ensemble des lois et des réglementations régissant le secteur de la finance islamique pour pouvoir faciliter l’émission d’un sukuk», a déclaré M. Muigai en marge d’une conférence sur la finance halal tenue à Nairobi.

Le ministre des Finances kenyan, Henry Rotich avait annoncé, fin janvier dernier, que le Kenya envisage d’émettre son premier sukuk souverain durant l’exercice fiscal  2016-2017 pour financer des projets d’infrastructure, indiquant que ce pays d’Afrique de l’Est qui compte près de 5 millions de musulmans envisage dans ce cadre présenter des demandes d’adhésion à l’Organisation de la coopération islamique (OCI) à et la Banque islamique de développement (BID).

La Banque centrale du Kenya avait accordé en 2007  des agréments à deux banques islamiques avant d’attribuer, cinq ans plus tard, une licence à une compagnie d’assurance takaful.

http://www.agenceecofin.com/

Admin

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *