0

L’islamophobie est véhiculée par deux courants

L’islamophobie qui se développe actuellement en Occident est véhiculée par deux courants: l’un raciste, xénophobe, nationaliste, trouve ses racines parmi les militants des partis d’extrême droite, héritiers, même s’ils s’en défendent, du national socialisme allemand et de ses anciens alliés ou affidés, qu’ils se trouvent en Europe ou en Amérique du nord (le Ku Klux Klan en particulier).
Bien structurés, souvent riches, ces partis attirent naturellement leurs sympathisants parmi une population de retraités, de bourgeois ou de déçus des politiques gouvernementales de leurs pays respectifs. Leurs militants se reconnaissent à leurs tenues vestimentaires autant qu’au look qu’ils arborent et à la violence de leurs discours en particulier lorsqu’ils sont en groupes, donc en force.
L’autre courant est constitué de la majorité dite silencieuse, celle qui est tellement facile à manipuler, que le moindre incident dans une banlieue, impliquant ou non des jeunes issus de l’immigration donne à certains l’occasion de brandir la « menace » de l’Islam . Et d’aucuns, Sarkozy, Guéant, Copé, Morano et autres Estrosi de se lancer dans des diatribes à connotation raciste contre l’immigration et ce qu’elle représente comme danger pour la France. Le plus « amusant dans l’histoire, c’est que ces gens-là sont eux-mêmes issus de l’immigration…C’est le discours de Grenoble, le pain au chocolat, le karcher, madame, le port du voile intégral et j’en passe. Autant de discours d’extrême droite dont l’objectif est de faire peur eu petit peuple de France, la grande masse des électeurs et de faire tomber dans l’escarcelle du parti les voix des électeurs au moment opportun.
Au nombre des griefs qu’ils brandissent insidieusement ou ostensiblement contre l’Islam, figure, depuis quelque années, le phénomène du « halal ». Alors que pour la majorité des Musulmans ce concept fait partie de la volonté des pratiquants du retour à une pratique saine de leur foi, alors qu’il ne représente aucun danger qu’il s’agisse de la santé des individus (bien au contraire), ni d’une quelconque stratégie politique ou économique, les tenants de l’islamophobie ambiante l’agitent comme une menace contre la civilisation occidentale, et une forme d’endoctrinement de la société judéo-chrétienne.Rien que ça. Evidemment le petit peuple qui ne réfléchit qu’à travers ce qu’il lit dans la presse ou entend à la radio et à la télévision tombe à pieds joints dans le piège et épouse « ipso facto » les thèses de ceux qui « pensent » pour lui et lui veulent le plus grand bien.
J’en veux pour preuve une discussion que j’ai eue il y a quelques jours avec un vieil ami européen (nous nous connaissons depuis plus de quarante ans) à propos du Ramadhan. J’ai été sidéré par son ignorance de cette pratique, alors que ce mois sacré pour les Musulmans est largement expliqué en long et en large depuis très longtemps. De fil en aiguille, on en est venu à discuter du « halal » et lui ai demandé s’il était capable de m’en expliquer la signification, s’il accepterait le cas échéant de manger cette viande et dans un cas comme dans l’autre, pourquoi. Ses réponses, évasives et dénuées de sens m’ont conforté dans mon idée que les occidentaux ignorent tout de la religion musulmane, qu’ils ne font aucun effort pour la comprendre puisqu’ils disposent du puissant vecteur médiatique dont je parlais plus haut. En effet, pour l’ami dont il est question, que je ne peux qualifier ni de raciste ni d’inculte, « halal » signifie tué avec un couteau sans qu’il ait pu en expliquer la raison et pour lui, manger la viande de cette qualité pouvait à terme nuire à sa santé. Et comme je lui demandais ce qui justifiait ses craintes sa réponse a été : « J’ai lu… j’ai entendu….j’ai vu… ».Ce n’est malheureusement qu’un des aspects des amalgames auxquels l’Islam et les Musulmans sont confrontés.
Tout le monde sait que le « bardot » est une bête hybride née de la rencontre d’un cheval et d’une ânesse. Quoi donc de surprenant que madame Brigitte du même nom, monte régulièrement au créneau pour s’attaquer à l’Islam en défendant le sort des animaux, ses congénères donc… Car en plus d’être raciste, elle est idiote à souhait.
Pour terminer, je dirais à mes frères et soeurs, notre foi, surtout si nous la vivons dans la Paix et la Sérénité est notre plus grande force. La preuve, pendant qu’à travers le monde des églises, des synagogues et autres temples ferment, faute de pratiquants, des mosquées, toutes plus belles et plus grandes les unes que les autres se construisent pour accueillir encore et encore plus de croyants. Louange à Dieu tout puissant, Bon Ramadhan à tous et mangez halal c’est bénéfique pour la santé.

Ouaoua Siny

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.