0

Maroc. Organisation du Premier Salon du Halal à Meknès

Maroc. Organisation du Premier Salon du Halal à Meknès
Mohamed El Ouahdoudi : « Nous sommes au tout début d’une véritable révolution commerciale et industrielle que le Maroc peut réussir ». DR.

Aujourd’hui, le marché du Halal compte quelque 5 millions de consommateurs potentiels en France, 17 millions pour toute l’Europe et pas loin de 1,6 milliard de consommateurs dans le monde. Les industriels ont flairé le bon filon et investissent de plus en plus le secteur. Devant l’augmentation constante de ce marché, la première édition, au Maroc, du salon Export Halal International se tiendra du 12 au 14 septembre prochains à Meknès.
Mohamed El Ouahdoudi, Marocain résident en France, organise de nombreux évènements entre la France et le Maghreb. Il est notamment le Président de la convention France Maghreb qui en est à sa dixième édition. Il est aujourd’hui le fondateur du salon Export Halal International qui se tiendra du 12 au 14 septembre prochains à Meknès et qui compte d’ores et déjà une cinquantaine d’exposants ayant confirmé leur présence. Le Courrier de l’Atlas a rencontré Mohamed El Ouahdoudi pour connaître les tenants et aboutissants d’une telle initiative.

 

Pourquoi organiser un salon du halal au Maroc ?

Le Maroc rassemble tous les atouts pour devenir un acteur de l’export du halal, mais également pour améliorer la traçabilité des produits mis sur le marché local. Les professionnels se réjouissent de ce nouveau rendez vous qui donnera au Maroc une grande visibilité à l’échelle internationale. Les autorités marocaines, tant locales qu’à l’échelle nationale, accueillent avec beaucoup d’encouragements cette initiative.
Pourquoi avoir choisi la ville de Meknès ?

La vocation agro alimentaire de cette région est reconnue, elle sera mise en valeur par ce nouvel axe qui lui ouvre les portes de l’export. Meknès se prête également à un rendez-vous d’envergure internationale, le Salon de l’Agriculture qui s’y tient et qui en est à sa 7èmeédition. Ce salon est la preuve vivante que l’on peut faire converger vers cette ville les professionnels du monde entier.

 

Quelles sont les perspectives d’export des produits halal pour les entreprises marocaines ?

Dans un marché de plus de cinq cent milliards de dollars, s’adressant à plus d’un milliard trois cent millions de consommateurs, le calcul est rapide. Le Maroc passera de 0,001% actuellement à des pourcentages significatifs au fur et à mesure que sa filière se professionnalisera. Nous sommes donc au tout début d’une véritable révolution commerciale et industrielle, que le Maroc peut parfaitement réussir, comme il l’a fait pour l’offshoring ou l’aéronautique.

Concrètement, même si le pays n’est pas excédentaire dans certains entrants de la filière halal, il peut accueillir des entreprises étrangères exportatrices, qui viendront profiter de ses accords commerciaux, de sa proximité avec les marchés africain, arabe et européen, et de sa formidable base arrière des produits et du savoir-faire du halal.

 

Quels sont les produits niches labellisés halal qui peuvent être destinés à l’export?

Pour le moment, nous n’avons pas de label halal au Maroc, les dernières informations nous confirment qu’il est au stade de la publication prochaine. En attendant, une seule entreprise basée à Marrakech bénéficie pour le moment du label halal d’un opérateur de France, qui l’aide à exporter sur ce marché. Nous espérons que d’ici la tenue de notre salon, le Maroc se sera doté de son propre label, qui intéressera non seulement les entreprises du Maroc, mais également d’autres venues de l’étranger.

 

Quels sont les marchés à l’export ciblés par les organisateurs de l’événement ?

Sont visés en premier les marchés qui comptent des communautés musulmanes. Certes,l’Europe met des barrières à l’entrée de certains produits du monde halal, mais nous apportons des solutions originales qui permettent dans un premier temps de se conformer à ces contraintes, et puis par la suite de bénéficier d’accès privilégiés vers ces marchés européens très demandeurs.

Cependant, n’oublions pas que les continents africain et asiatique sont également très porteurs. L’un des bénéfices du salon Expo Halal International est précisément d’apporter des éclairages pertinents pour mieux exporter halal.

Propos recueillis par Ahlam Jebbar

http://www.lecourrierdelatlas.com/

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.