0

LES STRUCTURES FINANCIERES DECENTRALISEES FORMENT LEURS AGENTS

Abdoulaye FALL

Kaolack

Prés de soixante (60) agents d’institutions financières, surtout des systèmes financiers décentralisés (SFD) des régions de Kaolack, Kaffrine, Fatick et Diourbel ont poursuivi hier, à Kaolack, un atelier de formation en finance islamique.
Prévue pour le renforcement de leurs capacités en finances islamiques et en gestion de dossiers de financement Mourabaha, cette rencontre est pour ses organisateurs un moyen efficace de faire profiter aux populations des 11 milliards de Frs injectés dans le cadre du projet d’appui au développement de l’entreprenariat féminin et de l’emploi des jeunes (Padef-EJ) grâce à un accord signé entre l’Etat du Sénégal et la Banque Islamique de Développement (BID). Bien qu’étant une des composantes les plus importantes du projet Padef, la ligne de financement Islamique est apparemment peu connue par les bénéficiaires sénégalais.
Et beaucoup s’attendent à ce qu’elle contribue pleinement au programme Padef-Ej. Ainsi de manière spécifique, la formation constitue un moyen de permettre aux agents et participants d’approfondir leurs connaissances en termes d’instruction des dossiers de financements islamiques afin de profiter des fonds du Padef.
Lors de cet atelier, les travaux ont porté sur un certain nombre de thèmes dont les principes et fondements de la finance islamique, la Mourabaha comme mode de financement, analyse et gestion des dossiers de financement sur fonds Padef, principales difficultés liées à la mise en œuvre des financements Mourabaha, entre autres. Toutefois, les autorités administratives présentes, lors de la cérémonie d’ouverture de cette session, ont certes salué l’opportunité d’une telle démarche, mais redoutent aussi l’émergence d’une kyrielle de lenteurs dans le traitement des dossiers.
http://www.sudonline.sn/

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.