0

Une association dénonce le flou juridique qui entoure l’appellation « halal »

L'association Nature Halal organise samedi une conférence

L’association Nature Halal organise samedi une conférence à la mosquée du Mirail à partir de 18h. Photo / CTDR

Les marques dites « halal » se multiplient sur le marché agro-alimentaire. Mais les industriels ne respectent pas toujours le principe. C’est pour cette raison que l’association Nature Halal organise samedi une conférence sur le sujet.

L’UFCM (Union Française des Consommateurs Musulmans) et la jeune association Nature Halal organisent samedi à lamosquée du Mirail une conférence sur le respect du halal. « Le but est d’informer, prévenir le consommateur sur les dérives des industriels, la tracabilité des viandes et la distribution en supermarché », explique un militant de Nature Halal interrogé par téléphone. Cette conférence est organisée dans le cadre de réunions d’information et de sensibilisation des consommateurs mises en place dans différentes villes par l’UFCM.

L’association créée en 2011, a pour objectifs d’informer les consommateurs, de dénoncer les faudes détectées, de défendre une consommation plus respecteuse de l’environnement et de l’animal. Selon elle, « l’éthique musulmane est bafouée par des industriels peu scrupuleux ». En cause, la tracabilité qui ne garantit pas forcément le respect des normes pour ce type de viande. N’importe quel industriel peut se déclarer « halal » car il y a un flou juridique sur l’appellation. Les usines de fabrication n’étant pas controlées sur ce sujet, des produits peuvent se retrouver sur les mêmes chaines de fabrication que des produits contenant du porc. Une action en justice vient d’ailleurs d’être lancée par l’association contre des industriels qui vendaient des produits présentant des traces. Autre point, le respect de l’abattage rituel. Il est assez difficile à savoir s’il est bien effectué ou non. Certaines marques d’agroalimentaires disent le faire, comme « Pierre Martinet » qui travaille en partenariat avec la grande mosquée de Lyon.

Ces problèmes n’existent pas dans le circuit de distribution traditionnel car les boucheries doivent être agrées pour bénéficier de l’appelation. L’association AVS se charge du controle et de la certification.

Angela Koslowski

Conférence : samedi 21 Janvier à la mosquée du Mirail à partir de 18h.

http://www.toulouseinfos.fr

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.